La REUT (Réutilisation des Eaux Usées Traitées) n’est pas durable

Elle est présentée comme l’une des meilleures solutions contre « l’épuisement » des réserves d’eau douce en Europe dans les années à venir. La Réutilisation des Eaux Usées Traitées (REUT) promet de faire entrer le Petit Cycle de l’eau dans une nouvelle ère, celle de l’économie circulaire, où les déchets sont des ressources et où les pertesLire la suite « La REUT (Réutilisation des Eaux Usées Traitées) n’est pas durable »

L’art de mettre le wagon des fausses solutions derrière la locomotive du bon constat : retour sur une journée scientifique « Eau & Climat »

Lorsque le mot clé « sobriété » est prononcé pour la première fois à 16h55* lors d’une journée scientifique intitulée « Quelles transitions pour l’eau face au changement climatique ? », on se dit qu’il reste encore du chemin à parcourir. Cependant, ce n’est pas très surprenant compte tenu du fait que l’exercice, proposé de façon systématique en deLire la suite « L’art de mettre le wagon des fausses solutions derrière la locomotive du bon constat : retour sur une journée scientifique « Eau & Climat » »

La transformation du modèle agroalimentaire est le plus puissant levier dont nous disposons pour réussir la transition écologique

Le système agroalimentaire moderne est au cœur de la crise climatique, environnementale et sociale du XXIe siècle. Dans leur ensemble, l’agriculture intensive et l’industrie agroalimentaire détruisent la biodiversité, bousillent la santé, souillent les milieux aquatiques, augmentent le stress hydrique, tuent les sols, laminent les forêts, émettent beaucoup de gaz à effet de serre, fragilisent notreLire la suite « La transformation du modèle agroalimentaire est le plus puissant levier dont nous disposons pour réussir la transition écologique »

Le « manque d’eau » en France : un concept équivoque ?

Ceci est un article d’opinion écrit pour le Bulletin biannuel du réseau des Alumni de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie (ENSG-Nancy). Il a été publié dans le Bulletin des Géoliens n°116 de juin 2021. Merci au rédacteur en chef, Martin Lemay, pour son aimable invitation à publier dans les colonnes de leur journal. Le contenuLire la suite « Le « manque d’eau » en France : un concept équivoque ? »

L’eau’gique #15 : Les préceptes de Mr Bean au service d’un nouveau paradigme pour les sciences hydrologiques

Dans le dernier numéro de « L’eau’gique », je reprenais une partie de l’analyse de Sivapalan (2018) décrivant les deux grandes approches historiques employées pour étudier l’hydrologie des bassins versants. La première, l’approche newtonienne, cherche à représenter au maximum l’hétérogénéité des paysages et utilise la physique la plus rigoureuse pour décrire les processus d’écoulement, mais elle seLire la suite « L’eau’gique #15 : Les préceptes de Mr Bean au service d’un nouveau paradigme pour les sciences hydrologiques »

Un an et deux vagues de Covid plus tard…devenir consultant indépendant à 29 ans dans la diagonale du vide sans autre moteur qu’une passion incommensurable pour les sciences de l’environnement

12 novembre 2020. Il y a un an, je lançais officiellement mon activité de consultant et chercheur indépendant en hydrologie, environnement et climat, au beau milieu de la Nouvelle-Aquitaine, région dans laquelle je venais de m’installer à peine quelques mois plus tôt, pour la première fois de ma vie. Je n’y connaissais presque personne, tantLire la suite « Un an et deux vagues de Covid plus tard…devenir consultant indépendant à 29 ans dans la diagonale du vide sans autre moteur qu’une passion incommensurable pour les sciences de l’environnement »

L’eau’gique #14 : L’hydrologie est dans une impasse, et pour en sortir nous devons la dissoudre !

Ceci est l’histoire d’un champ disciplinaire qui, à l’instar de beaucoup d’autres, a subi de plein fouet l’explosion incroyable des capacités numériques et technologiques. Ironie du sort, l’hydrologie a littéralement été inondée par la multiplication ubuesque des données environnementales et par la puissance de calcul toujours croissante des outils informatiques. Tandis que l’acquisition de donnéesLire la suite « L’eau’gique #14 : L’hydrologie est dans une impasse, et pour en sortir nous devons la dissoudre ! »

L’eau’gique #13 : En Europe, nous ne vivons pas la période la plus intense en termes de crues, mais assurément la plus atypique des 5 derniers siècles

Comme chaque année, après s’être plaints de la sécheresse estivale, nous sommes consternés par l’excès ponctuel et soudain d’eau : les crues extrêmes et les inondations font leur retour sur le devant de la scène, provoquant leur lot de drames humains et de pertes matérielles. Parallèlement, nous entendons cette petite musique de fond qui nous murmureLire la suite « L’eau’gique #13 : En Europe, nous ne vivons pas la période la plus intense en termes de crues, mais assurément la plus atypique des 5 derniers siècles »

L’eau, à la fois partout et nulle part

Il existe en France un paradoxe dont j’ai du mal à déceler l’origine. Nous savons pertinemment que l’eau est l’élément vital nécessaire au développement et au maintien des paysages, des écosystèmes et des sociétés [1]. Il suffit de penser aux innombrables « services » que l’eau nous rend quotidiennement dans de multiples domaines, dont voici quelques exemples,Lire la suite « L’eau, à la fois partout et nulle part »