L’eau’gique #7 : Le loup et la rivière, ou l’importance d’une chaîne alimentaire sur la stabilité morphologique des cours d’eau

L’hydrologie est une science fascinante en ce sens qu’elle est foncièrement transdisciplinaire. L’eau est partout et interagit avec tout. Pour reprendre le fil des billets « l’eau’gique », qui vous présente à chaque fois un article scientifique lié aux sciences de l’eau, je vous propose aujourd’hui d’aborder le lien insoupçonné qui existe parfois entre les écosystèmes etLire la suite « L’eau’gique #7 : Le loup et la rivière, ou l’importance d’une chaîne alimentaire sur la stabilité morphologique des cours d’eau »

J’écris aux députés Mme Tuffnell et M. Prud’homme quant à la mission parlementaire sur les conflits d’usage en situation de pénurie d’eau

Madame la député, Monsieur le député, Je m’adresse à vous aujourd’hui au sujet du rapport que vous avez récemment commis suite à la mission d’information sur la gestion des conflits d’usage en situation de pénurie d’eau, en qualité de rapporteure et président, respectivement, et au nom de la commission du développement durable et de l’aménagementLire la suite « J’écris aux députés Mme Tuffnell et M. Prud’homme quant à la mission parlementaire sur les conflits d’usage en situation de pénurie d’eau »

L’eau’gique #6 : Hiver doux et arrosé, printemps chaud et ensoleillé, le cocktail parfait pour craindre une sécheresse agricole estivale exacerbée

Cette année, toutes les conditions sont réunies pour aboutir à une sécheresse agricole record durant l’été, sur la plupart du territoire métropolitain. Il ne manque plus qu’un ingrédient pour enflammer la situation : un été plutôt plus chaud, et plutôt plus sec que la « normale » (ou plutôt la période de référence 1981-2010), ce qui a malheureusementLire la suite « L’eau’gique #6 : Hiver doux et arrosé, printemps chaud et ensoleillé, le cocktail parfait pour craindre une sécheresse agricole estivale exacerbée »

L’eau’gique #5 : Quand le manque de vapeur d’eau dans l’atmosphère restreint la croissance végétale mondiale… et l’évapotranspiration !

Suite au dernier billet de la série « l’eau’gique », je continue l’exploration de l’interaction hydrologie-végétation en faisant vaciller une vieille légende urbaine : avec le réchauffement climatique, les plantes vont avoir tendance à transpirer davantage et donc à contribuer davantage à l’évaporation des eaux précipités sur les continents. Et bien nous allons voir que ce n’est pasLire la suite « L’eau’gique #5 : Quand le manque de vapeur d’eau dans l’atmosphère restreint la croissance végétale mondiale… et l’évapotranspiration ! »

L’eau’gique #4 : La déforestation augmente-t-elle les écoulements dans les cours d’eau ?

Continuons le voyage hydrologique avec le billet quasi-hebdomadaire « L’eau’gique », celui qui vous fait prendre connaissance d’un article scientifique récent en sciences de l’Eau sans avoir à griller vos méninges ! Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au rôle de la végétation dans le cycle de l’eau. Selon moi, c’est un sujet qui remporte le double palmarès deLire la suite « L’eau’gique #4 : La déforestation augmente-t-elle les écoulements dans les cours d’eau ? »

L’eau’gique #3 : Les ressources en eau souterraine moins résilientes aux variabilités climatiques dans les régions humides que dans les régions arides ?

Pour faire écho au billet « L’eau’gique » n°2, nous allons aujourd’hui continuer à explorer l’hydrologie planétaire en examinant plus en détail les propriétés des aquifères (les réservoirs géologiques d’eau souterraine), et leur interaction avec le climat mais aussi la topographie. Ces propriétés, nous le verrons, ont des conséquences très concrètes pour la gestion raisonnée des ressourcesLire la suite « L’eau’gique #3 : Les ressources en eau souterraine moins résilientes aux variabilités climatiques dans les régions humides que dans les régions arides ? »

L’eau’gique #2 : L’utilisation excessive des eaux souterraines est une bombe à retardement pour les rivières

Dans le numéro précédent de « L’eau’gique », j’abordai les résultats d’une étude qui montrait l’absence injustifiée des activités humaines dans les représentations graphiques du cycle de l’eau classiquement répandues, alimentant ainsi un faux sentiment de sécurité hydrologique. Aujourd’hui, j’ai envie d’enfoncer le clou en parlant de l’impact du pompage des eaux souterraines sur les rivières àLire la suite « L’eau’gique #2 : L’utilisation excessive des eaux souterraines est une bombe à retardement pour les rivières »

L’eau’gique #1 : mais où est passé l’Homme dans le cycle de l’eau ?

Pour démarrer la mini-série « L’eau’gique », je vais commencer par une étude qui remet en cause notre perception formatée et obsolète du cycle de l’eau. Et lorsque j’écris « notre perception », je ne réfère pas seulement à celle de l’individu lambda, mais également à celle des spécialistes du domaine, ainsi qu’à celle des éducateurs et des décideurs !Lire la suite « L’eau’gique #1 : mais où est passé l’Homme dans le cycle de l’eau ? »

L’eau’gique : les sciences hydrologiques s’invitent chez vous !

Loin d’être la discipline la plus représentée et la plus financée des sciences naturelles contemporaines, l’hydrologie ne fait pas moins l’objet de recherches scientifiques vigoureuses. Pour faire simple et court, l’hydrologie est la science qui s’intéresse aux flux et aux stocks d’eau sur les terres émergées. Ainsi, vous l’aurez compris, il s’agit là d’un domaineLire la suite « L’eau’gique : les sciences hydrologiques s’invitent chez vous ! »

Contribution of groundwater fluxes to total river discharge

Analyzing the opinion of experts It seems reasonable to say that an efficient management of water resources at the watershed scale may only be achieved if the overall properties and functioning of a given hydrosystem are correctly determined. Therefore, one of the core missions of water resource scientists and practitioners is to characterize the distributionLire la suite « Contribution of groundwater fluxes to total river discharge »